Bilan 2023 : le développement d'app mobile est plus productif et qualitatif

Notre bilan sur les outils et méthodes de développement d'application mobile. Des frameworks app mobile et des outils plus performants et qualitatifs
Bilan 2023 : le développement d'app mobile est plus productif et qualitatif

En cette fin d’année 2023, inside|app fait un bilan en 3 articles sur les principales évolutions technologiques ou fonctionnelles que nos clients nous ont demandées en 2023.

Deuxième partie : plus productifs et plus qualitatifs !
Pour rappel, la première partie était consacrée à l'exploitation des OS dans le développement d'application mobiles.

Si vous avez des questions sur nos bilans 2023, n'hésitez pas à nous contacter.

Les outils de la maturité

Le développement mobile a longtemps souffert d’un manque d’outillage, tant pour mesurer la qualité produite que pour gagner en vélocité. La nécessité d’adresser 2 OS différents a été perçu comme un réel handicap par les éditeurs, qui, par manque de solution commune ou de budget, n’ont pas voulu / pu investir en qualité autant que sur le web.

Cette tendance s’est inversée, grâce notamment à l’apparition de nouveaux frameworks et outils, qui permettent d’aller plus vite dans les développements et de gagner en qualité.

Productivité

Toujours plus de cross-platform, même pour les projets natifs

Les technologies Cross Platform comme React Native et plus récemment Flutter font, depuis plusieurs années, une percée significative sur le marché (nous estimons qu’un quart des projets sont développés en React Native ou Flutter).

Fait surprenant cette année : nous constatons que les clients attachés au natif ont de plus en plus souvent recours à Kotlin Multi Platform (KMP). KMP permet de partager du code “métier” entre iOS et Android, en laissant la partie UI en natif. Les éditeurs d'applications qui intègrent des logiques métiers complexes peuvent donc gagner non seulement en temps de développement, mais surtout en uniformité entre plateformes : ils sont sûrs que les mêmes règles sont mises en œuvre sur les 2 OS. L’avantage de KMP est de pouvoir s’appuyer sur les développeurs Android en place et donc de ne pas recourir à de nouveaux développeurs.

A noter également que les développeurs Android suivent avec attention Compose Multi Platform, sous le regard suspicieux des développeurs iOS !

Frameworks Modernes : la clef de la Vitesse

2023 a été une année charnière avec l'adoption généralisée de SwiftUI et Jetpack Compose. Il est important de noter d’ailleurs que SwiftUI est un pré-requis pour développer sur VisionPro.

Sur iOS, grâce à l’abandon massif d’iOS 12 en 2023 (voire d’iOS 13 et 14), les frameworks plus récents comme Swift Concurrency ou Combine peuvent désormais être mis en œuvre dans les projets, pour plus de performance et de vélocité.

L’IA pour aller plus vite

L'intégration progressive de l'IA dans les projets mobiles est un autre facteur clé de cette évolution. Elle offre un potentiel énorme pour accélérer les processus de développement, un sujet que nous explorerons plus en détail dans un article dédié.

Qualité

Qualité & performance

Nous avons constaté également des progrès significatifs en 2023 sur le suivi de la qualité de code, sur la sobriété numérique ainsi que sur le monitoring des performances.

Citons notamment :

Maestro pour les tests automatisés bout en bout

La qualité c’est aussi les tests avant mise en production. Si les tests unitaires sont désormais largement répandus au sein des apps mobiles, les tests automatisés de parcours (ou bout en bout) restent encore largement sous exploités voire mal exploités.

une grande majorité des entreprises n’ont pas encore mené de démarches, devant la complexité de mise en oeuvre et surtout de l’effort de maintenance des tests
certaines ont à l’inverse eu une approche trop ambitieuse et se retrouvent confrontées à la difficile maintenance des tests dans le temps

Un consensus semble se dégager vers la couverture des tests automatisés sur les les parcours critiques (20% de l’app), avec une solution couvrant iOS et Android et orientées “automaticiens” et non “développeurs”.

Nous avons pu tester sur un projet la solution Maestro, qui concurrence Appium, la solution dominante actuellement. Maestro permet notamment d’écrire les tests très simplement (en no code via l'outil Maestro Studio ou en yaml).

C’est assurément une solution à suivre en 2024 !

Publié par Vincent Frattaroli